www.akeliagarden.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible (En savoir plus). En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Choisir une couverture de toit


Le feutre bitumineux  est une feutrine à base de bitume, faisant office de sous-finition de toiture ou d’une finition temporaire qui protège la toiture de l’abri des intempéries dans un premier temps.  Cependant, il faudra rapidement (entre 6 mois et 1 an) lui ajouter un bardeau de toiture, car sa faible épaisseur le rend fragile dans le temps : selon son exposition plus ou moins importante, il se déchire avec le vent et se détend avec la chaleur. De plus, n’ayant pas pour vocation à être une toiture définitive, le feutre bitumineux n’est pas forcément très esthétique.


Le bardeau de toiture :

Souvent confondu avec le feutre bitumineux, le bardeau de toit (ou shingles) est un vrai revêtement de toiture. La garantie du produit est généralement de 10 ans, mais sa durée de vie peut être supérieure à 20 ans, lorsqu’il est bien installé.

Appelé également shingle, c’est un assemblage de plaques de dimension 100 cm x 33 cm. Recouvertes presque aux deux tiers par la plaque supérieure, elles sont également posées de manière croisée, pour assurer l’étanchéité. Elles sont clouées directement sur la volige ou sur la toile bitumineuse.

Les bardeaux de qualité étant thermocollant, la juxtaposition de ceux-ci, avec l’appui de la chaleur, font que les plaques se soudent entre elles.

Pour la pose, démarrez en bas et dans un angle du toit pour clouer le premier bardeau, puis remontez verticalement jusqu’au faîtage en les disposant en quinconce. Faites de même pour la bande d’à côté et ainsi de suite jusqu’au bout. Coupez, à l’aide d’un cutter résistant,  les parties qui dépassent de la volige.

Existe en 4 coloris : brun, rouge, vert, noir.

Les clous spécifiques à tête extra large peuvent être inclus ou vendus séparément en fonction des fabricants.


L’EPDM :

Pour les abris avec une très faible pente, l’EPDM est une membrane caoutchouc collée au toit. Très grande résistance dans le temps > à 30 ans

Dans ce cas-là il n’est pas nécessaire d’installer le feutre bitumeux livré de base.


Le bac acier :

Il s’agit de grandes plaques de métal de dimensions et de couleurs différentes qui viennent se visser sur le toit. Il existe plusieurs motifs (aspect fausses tuiles, aspect ondulé).

Le bac acier se pose comme des tuiles : positionnez la première plaque en bas à droite de votre toit, puis fixez les plaques les unes à côté des autres dans la longueur du pan. Si les plaques ne vont pas au faîtage, répétez la même opération.

Il est nécessaire de couper la plaque à la bonne dimension au niveau du sol et de venir la placer après.