www.akeliagarden.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible (En savoir plus). En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Assembler son abri de jardin


Une fois votre dalle sèche et votre produit livré, le montage de votre chalet peut démarrer. Préférez un jour où la météo n’est pas trop défavorable à votre confort  et ne risque pas d’endommager les pièces. Déballez votre palette  en disposant les pièces à plat sur des traverses en bois ou sur un film plastique, mais pas à même le sol. Il est recommandé de traiter les madriers constituant les 5 premières rangées avec un produit fongicide et insecticide en couche d’imprégnation dès le démarrage du montage de l’abri de jardin en bois. Une fois cette tâche accomplie, les premiers éléments de la base (lambourdes autoclaves, si vous avez un plancher) peuvent être assemblés et fixés sur la dalle. Continuez ainsi le montage des murs puis du toit à l’aide de la notice de montage incluse.



Comment vérifier un angle droit ?

Il existe une façon très facile et précise de vérifier, si les angles de mur de votre abri de jardin ou garage en bois sont bien à 90°.

Mesurez la longueur des 2 diagonales de votre abri ou garage : elles doivent être égales.

Pour vous assurer un montage facile et réussi, il est primordial de vérifier ce point, dès la pose de vos lambourdes autoclaves, quand votre abri de jardin en bois est prévu avec un plancher bois intérieur ou dès l’assemblage du premier rang de madrier.

Mais, vous devrez aussi vérifier régulièrement ce point de mesure durant le montage des murs, afin de vous assurer qu’ils sont toujours à angle droit tout au long de leur élévation.

Vous éviterez ainsi des difficultés à assembler la partie haute de votre abri de jardin, notamment vos pignons de toiture et pannes de toit.


Comment assembler les murs en  madriers

Le montage de mur en madrier des chalets en kit est un système d’emboitement très simple et rapide à monter avec simplement des vis à placer dans les assemblages au dernier rang de madriers et au premier, si votre abri de jardin en bois a un plancher.

Empilez les madriers les uns sur les autres en correspondance avec la notice de montage sur laquelle sont notées les références des madriers à positionner au bon endroit.

Pour assembler les madriers, ne jamais taper directement  avec une masse sur les languettes de madriers.

Emboîtez-les à fond, en évitant les espaces entre 2 madriers, au risque de rencontrer des problèmes d’ajustement lors de la mise en place des éléments de la toiture.

Au cas où, vous trouvez dans votre colis quelques madriers bombés, privilégiez leur utilisation en partie basse de la construction, de sorte à ce que le poids de l’abri redresse au fur et à mesure le madrier.


Comment poser un plancher

Si le parquet est fourni avec le chalet dans le kit, il se pose en deux parties : les lambourdes et les lames de plancher en bois massif brut rainurées.

Les lambourdes sont généralement en section de bois 70 x 45 mm et sont traitées autoclave classe 3. Elles se posent dès la première étape de montage du chalet. Elles portent les murs. Les lames de plancher, quant à elles, se clouent sur les lambourdes une fois le chalet monté et le toit posé.

Lors de la pose du plancher, il est important de laisser un espace de dilatation d’environ 1 ou 1,5 mm entre 2 lames de plancher, car elles peuvent gonfler légèrement ou se rétracter au gré de l’hygrométrie.


Comment poser une toiture

Le toit est en volige (planche en bois massif raboté et rainuré), d’une épaisseur de 18 ou 19 mm selon les abris. Les voliges de toit doivent être clouées ou vissées sur les pannes de toit.

Il faut toujours privilégier une toiture en massif en cas d’humidité ou de fuite, le toit ne se décompose pas contrairement par exemple à de l’OSB ou de l’aggloméré, même traité classe 3 ou marine.

Un abri de jardin ou un garage bois avec une toiture en OSB ou aggloméré est signe de mauvaise qualité.

Démarrer la pose des voliges en partant de la façade avant et en allant vers l’arrière de l’abri.

Vérifier régulièrement l’équerrage de la surface de la toiture et au fur et à mesure de la couverture de la toiture.

Lors de la pose de la dernière volige de chaque pan de toit, délignez-la si nécessaire, pour arrêter la toiture à fleur de l’extrémité des pannes de toit.

N’oubliez pas de vous référer à la notice de montage pour connaitre l’emplacement exact de chacune des pièces.


Comment régler les menuiseries

Après le montage de votre chalet, il convient de poser les portes et fenêtre, selon le modèle d'abri choisi, à leurs emplacements prévus. Si toutefois après la mise en place de celles-ci le battant ne se ferme mal ou ne s’ouvre pas correctement, il est nécessaire de contrôler les quelques points suivants :

  • Votre sol est-il de niveau ?
  • Avez-vous bien réglé les charnières et paumelles ?
  • Y-a-t-il un jeu suffisamment important pour permettre à l’ouvrant de bien prendre sa place dans le dormant ?
  • Vérifier qu’il n’y ait pas une tête de vis à dépasser, qui pourrait obstruer la fermeture.
  • Le cadre de la porte ou de la fenêtre est-il bien d’équerre ?
  • Vérifier que les joints (s’il y en a) soient bien en place.

 

Pour régler votre porte, vous devez :

  • Dégonder les portes.
  • Mesurer les diagonales du cadre : elles doivent être identiques. Si ce n’est pas le cas, il faudra bouger le cadre en partie haute de droite à gauche jusqu’à ce que vous récupériez l’équerrage.
  • Remettre les portes.
  • S’il y a encore un écart, alors il faut ajuster la porte avec les paumelles (gonds).